Au Judenhut

 

 

Sortie d’après-midi au Judenhut
Jeudi 12 octobre 2017

 

 

 

 

Ce n’est pas moins de 14 marcheurs, bien décidés à profiter de cet après-midi  qui se sont élancés depuis le refuge du Club Vosgien de Soultz, à la Glashutte, à 834 mètres d’altitude.

        Refuge du Club vosgien de la Glashutte 

 

Initialement prévue dans les gorges de la Lauch, cette sortie a dû être modifiée, suite à d’importants travaux forestiers interdisant l’accès à cette partie du Florival. Heureusement, le guide du jour Pierre D. a pu nous dégotter, au pied levé, un parcours de secours !

Dès l’entrée de la forêt, nous sommes accueillis par un chapelet de champignons dans des tons vifs et colorés. Le rouge est mis pour cette espèce, car ils ne sont pas comestibles. Il s’agit de l’amanite tue- mouche appelée encore fausse oronge (Amanita muscaria).

 

 

Toxique et psychotrope, c'est l'un des nombreux représentants du genre des amanites, et certainement le plus connu. L'intoxication par l’Amanita muscaria n'est que très rarement mortelle. Cette espèce est surtout connue pour être hallucinogène.



L’automne est là et la couverture nuageuse également. Un tapis de feuilles nous accueille dans une belle hêtraie d’altitude où de généreuses piles de bois bordent notre sentier.

 

 

 

Après avoir croisé une belle chenille, (certainement la dernière de la saison !), nous arrivons au col du Judenhut où se trouve un refuge bâti sur un ancien bunker de la première guerre à côté de la fontaine Schlumberger.

 

Col du JUDENHUT (979m)

 

 

Nous sommes à 979 mètres d’altitude et nous avons malheureusement rendez-vous avec une petite pluie fine qui nous incite à nous couvrir de nos « pèlerines ».

Abritons-nous !

Henri sous le parapluie

 

On s’est beaucoup interrogé sur le nom du sommet du Judenhut, dont la traduction littérale serait «bonnet de juif » ce qui n’est pas sans rappeler les armoiries de Guebwiller.
L’origine de l’appellation de cet endroit : Judenhut s’expliquerait par le fait que le sommet du même nom aurait la forme du chapeau juif. Cette explication est contestée car ce chapeau a pris diverses formes au cours des siècles depuis qu’il fut imposé par le concile de Latran. On retiendra la forme la plus courante : chapeau conique se terminant en pointe. Est-ce que le Judenhut qui culmine à 1250 mètres a cette forme ? Il faudrait y aller voir ! Et comme c’est un sommet boisé, il est difficile de le confirmer ou de l’infirmer !

Le chapeau juif, connu aussi sous les noms de coiffe juive, Judenhut en allemand et de pileus cornutus (calotte à cornes) en latin, était un chapeau pointu en forme de cône, blanc ou jaune, porté par les Juifs dans l'Europe médiévale et parfois dans le monde islamique. D'abord porté traditionnellement et volontairement, il fut imposé aux hommes juifs quelques années après le concile de Latran qui exigeait en 1215 que les Juifs soient reconnaissables par leurs vêtements afin de pouvoir les distinguer des chrétiens. Le chapeau peut avoir pour origine, comme le bonnet phrygien auquel il ressemble parfois, la Perse, où un chapeau similaire était porté par les Juifs babyloniens. La forme du chapeau est variable. Quelquefois, spécialement dans le courant du XIIIe siècle, il ressemble à un bonnet phrygien mou, mais plus couramment, surtout au début, c'est un chapeau conique se terminant en pointe, avec à sa base un bord circulaire rond, apparemment rigide. On trouve aussi des versions plus petites, se fixant sur le sommet de la tête. Quelquefois, un anneau encercle le chapeau quelques centimètres au-dessus de la tête. Au XIVe siècle, une balle ou un pompon est fixé au sommet du chapeau, et le bout effilé devient alors une queue de diamètre constant. Le sommet du chapeau devient plus plat ou rond (comme dans l'image du Codex Manesse).

Mais, selon certains historiens, il faudrait plutôt faire référence à la mythologie germanique. En effet, selon l’abbé BRAUN, Judenhut signifie « protection de Wotan ». « Hut » peut vouloir dire  « protection » de même que le terme « Jud » peut être un doublet de « Gut » ou « Gutan » qui n’est autre que le dieu Wotan ! Judenhut peut donc se traduire par « protection de Wotan » ou mieux « chapeau de Wotan » étant donné l’importance que la mythologie confère à ce couvre-chef divin.

 

 

La petite pause est abrégée par la pluie et nous empruntons maintenant un petit sentier qui va nous conduire jusqu’au col du Firstacker à 955m. Quelques chaumes d’altitude bordent ici la route des crêtes et nous sommes forts surpris de voir qu’un paysan est encore en train de faire la fenaison… au mois d’octobre ! Cette prairie est dominée par la chapelle du Sudel qui nous rappelle la présence, en cet endroit, de la ligne de front de la grande guerre

 

La chapelle du Sudel a été érigée en 1931 par le souvenir français, à la mémoire des soldats français morts lors du premier conflit mondial, sur cette crête baignée de sang qui servait d'observatoire à sept régiments d'infanterie et à cinq bataillons, qui défendaient l'accès de la vallée de Thann. Ce haut-lieu a été en 1915 le théâtre de combats acharnés. La chapelle fut inaugurée le 23 août 1931 par les généraux de Widerspach et d'Arnau de Pouydraguin, et bénie par Monseigneur Ruch, évêque de Strasbourg. Consacrée à Jeanne d'Arc, elle abrite une magnifique statue en bois, œuvre du sculpteur colmarien Albert Erny. Pillée et profanée par les nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle a été restaurée en 1957 par la délégation générale du Souvenir Français. La statue a été bénie à la collégiale de Colmar et transportée solennellement au Sudel le 3 août 1957. Dans ce sanctuaire, sont honorés non seulement les morts de la Première Guerre mondiale mais aussi tous ceux qui ont fait don de leur vie pour la liberté. Trois plaques rappellent ce souvenir: - l'une porte l'inscription d'un poème de Sylvain Royer, tué à Douaumont en 1916 «d'autres heures viendront plus belles et meilleures» - la deuxième est dédiée à la mémoire de l'abbé Henry Winter, ancien curé de Goldbach «mort en martyr à Buchenwald en avril 1943 » - la troisième mise en place en 1986, rappelle que cet endroit «servait d'observatoire à sept régiments et à cinq bataillons qui défendaient l'accès à la vallée de Thann» « A nous le souvenir, à eux l'immortalité» peut-on lire en conclusion.

C’est le moment magique de la pause où Irma nous fait déguster ses délicieux petits gâteaux.

Il est temps aussi de sacrifier à la traditionnelle photo de groupe pour graver cette belle randonnée automnale dans l’album souvenir.

Le groupe au col du Firstacker (955m) 

 

On reconnaîtra (de gauche à droite sur l’image) Pierre P., l’animateur du jour, Henri, Irma, François F., Annick, Annik, Catherine, Marie-Jo, Michelle, François H., (un peu caché), Marie-France (beaucoup cachée), Colette, Martine et Pierre D. le guide du jour.

 

La pluie a cessé et il nous faut déjà regagner la Glashutte et nos véhicules, après un dernier coup d’œil sur la plaine d’Alsace sous le soleil en compagnie d’un spectateur curieux.

            Spectateur curieux

 

Une belle sortie estivale où chacun a pu bien profiter de cette après-midi au grand air sur les crêtes vosgiennes.

 

Soleil sur la plaine d’Alsace

 

Vos animateurs et guides Pierre DITNER et Pierre PRUD’HOMME de RANDO FLORIVAL (photos et commentaires de Pierre DITNER et Pierre PRUD’HOMME)


Les détails techniques :

  • Le parcours : Refuge du Club Vosgien de la Glashutte (834m)-Col du Judenhut(979m)-col du Firstacker (955m)-Glashutte. 
  • La performance : 7,3km ; 2h30’ de balade (2h de marche);250m de dénivelé ; température 20°C; passages nuageux et petite pluie fine au Judenhut. 
  • Les participants : (14x) : Annick, Martine, Marie-France et François H., Colette, Annik, Michelle, François F., Catherine, Marie-Jo, Irma, Henri et les deux animateurs. 
  • Les références : Carte IGN, 3719 OT TOP 25 Grand Ballon Guebwiller Munster 
  • Covoiturage : 28 km A/R, 4 véhicules.
  • Documentation : Wikipédia ; Charles BRAUN Légendes du Florival, Guebwiller 1866; Georges BISCHOFF Les nom de lieux du Florival dans l’histoire et la légende, Guebwiller, Club Vosgien 1972

 

.

Maison du Temps Libre Mulhouse Espace Bel Age

 Actualités


Actualités MULHOUSE et couronne

  • Magie de Noël à Europapark  Art'sens MTL 13/12
  • PEP'C en animation "cardio-training" MTL Mulhouse
  • Club informatique MTL : le programme/ Permanence : le 04/12
  • Loto  MTL   06/12
  • Le Kelsch, sorties et excursions : les sorties de fin 2017
  • Nouveau cycle Ensemble sur la route MTL

Actualités BASSIN POTASSIQUE et CENTRE Haut-Rhin

  • Rando Florival :  Guebwiller 
    * Le programme des randonnées du 3° trimestre 2017
    *  sorties du 30 novembre, 7 et 14 décembre
  • Randos Soultz : programme du 4° trimestre


Actualités du secteur Haut-Rhin SUD

  • Reprise des activités du secteur Thur-Doller
  • Nouvelle formation informatique : à Aspach-Michelbach et à Willer sur Thur

Haut-Rhin NORD et COLMAR : Les Actus Animation


Information "Caravane de l'informatique Kaysersberg 28/11
> Voir toutes les Actualités

Trouvez votre animation :