Mittlach - Ferme du Steinwasen

 


    Sortie à la journée à MITTLACH

            (Ferme du Steinwasen).

        Jeudi 19 juillet 2018

 

 

 

C’est au-dessus du charmant petit village de MITTLACH que nous conduisent nos pas en cette journée bien ensoleillée.

Le nom du village (Mitla en 1571, Medla en 1741 viendrait de Mittel (milieu) et Aha (ruisseau).
Mittlach pourrait porter le nom de "petit Tyrol alsacien" et ceci à deux titres : de par sa situation géographique et de par son origine.
En effet, après la Guerre de Trente Ans, l'abbaye de Munster, à court de main-d’œuvre, fit venir des bûcherons de l'étranger. Ces bûcherons, tous catholiques, avaient pour nom Weigel, Neff, Dierstein, Jaeglé, Bato. Ils venaient pour la plupart d'Autriche, de la région du Tyrol et de celle de Salzbourg. Leurs descendants constituent aujourd'hui encore la grande majorité de la population. Mais les bûcherons qui étaient 80 avant la guerre de 1914-1918, ne sont plus que quatre aujourd'hui.

            Autrefois annexe de Metzeral, Mittlach est devenue commune indépendante en 1908 (c'est la plus jeune commune du canton).
Pendant la guerre de 1914-1918, le village fut libéré par les chasseurs alpins dès le mois d'avril 1915 et les Allemands ne purent jamais y revenir jusqu'à l'armistice du 11 novembre 1918. Une date inscrite dans les annales de la commune : la visite de Raymond Poincaré, président de la République, le 8 août 1915.
Il était venu saluer les troupes, en premières lignes, et avait aussi visité l'école dont l'instituteur était un sous-officier de l'armée française. Une rue de Mittlach porte le nom de cet ancien président de la République et le cimetière militaire du Chêne Millet témoigne, avec ses nombreuses tombes, de la violence des combats qui eurent lieu dans le secteur.

           

Sapin du Kolben


Au pied de l’imposant sapin du Kolben, après avoir stationné nos véhicules sur le parking de la chapelle, nous sommes huit marcheurs à entamer la rude montée qui doit nous conduire jusqu’aux chaumes de la ferme du Steinwasen, en contrebas de la route des crêtes.

 


 

 

 

 

 

 

 

Le départ est à une altitude de 700 mètres et la chaume est à plus de 1150 mètres.

           

 

 

  Chapelle du Kolbenwasen

 

Une première curiosité nous interpelle: nous effectuons un petit détour pour nous situer sur un endroit remarquable mis en valeur par le Club Vosgien. Il s’agit d’un rocher situé exactement à l’intersection du 8ème parallèle Nord et du 7ème méridien Est (Coordonnées GPS 48°00’00’’ Nord 7°00’00’’ Est).

           

Un endroit remarquable

 

 

 

La montée sur une large route forestière se poursuit au milieu d’un grand chantier de coupe de bois. Les grumes sont impressionnantes par leur taille.

 

 

 

 

Mais il nous faut bientôt quitter ce chemin pour un sentier ombragé plus sinueux et pendu zigzagant dans la pente abrupte.

Quelques papillons virevoltants çà et là nous encouragent dans notre progression.

            La chaume n’est plus très loin et nous apercevons déjà le sommet du Rothenbachkopf, face à nous à 1316 mètres.

   Vue sur le Rothenbachkopf (1316m)

 


   La crête

 

 

 

 

 

Bordant le sentier, de nombreuses fleurs multicolores égaient notre ascension. En particulier, nous rencontrons une belle prairie couverte d’aconit napel (Aconitum napellus) dont les noms communs sont souvent: Casque de Jupiter, Capuche de moine, Capuchon, Coqueluchon, Napel, Pistolet, Sabot du pape, Aconit tue-loup bleu, Aconit bicolore, Tore bleue.

 L'aconit est connu depuis l'Antiquité pour l'activité toxique de ses alcaloïdes puisqu'on l'utilisait pour la chasse ou pour empoisonner l'eau potable. Une légende grecque le disait issu de la bave des crocs du Cerbère, chien féroce à trois têtes gardant l'entrée des enfers et ramené sur Terre par Hercule. Cela montre à quel point on redoutait les effets de son poison. 

Dans le mythe de Jason et des Argonautes, dont l’épopée a pour objectif ultime la conquête de la Toison d’Or, Médée utilise de l'aconit pour essayer de tuer Jason, lorsque ce dernier manifesta sa volonté de ne plus être son amant. Durant l'hiver 183 avant Jésus-Christ, Hannibal se serait suicidé avec un mélange d'aconit et de ciguë, qu'il détenait dans une de ses bagues pour éviter d'être livré aux Romains. Les Gaulois l'ont utilisé pour chasser les loups et les ours qui occupaient les forêts en en enduisant leurs flèches.

Au Moyen Âge, Aconitum napellus était considérée comme une plante magique associée à la magie noire. Le casque de Jupiter est craint comme la peste par les loups garous, les vampires et les démons. Certains rebouteux et guérisseurs prescrivaient l'aconit aux malheureux qui se croyaient eux-mêmes transformés en loup !
A la Renaissance, poison familier des Borgia, il avait leur préférence pour l'atroce agonie que son ingestion provoquait.

            L'Aconit napel est l'une des plantes les plus toxiques de la flore d'Europe tempérée (la plus toxique de France).
L'empoisonnement par cette plante a été décrit dès 1845. Toute la plante est vénéneuse. Les molécules toxiques sont des alcaloïdes diterpéniques. L'alcaloïde principal est l'aconitine : les feuilles contiennent de 0,2 à 1,2 % d'aconitine, les racines de 0,3 à 2 %9. L'aconitine entraîne la mort par paralysie des différents systèmes vitaux (respiratoire et circulatoire), elle engendre également entre autres symptômes des sueurs, une mydriase, une hypersalivation jusqu'à la mort. Il n'existe aucun antidote à cette toxine. C’est la racine qui contient le plus d'aconitine : une ingestion de 2 à 3 g de racine est suffisante pour entraîner la mort.

           

Fin de la montée

 

La pause méridienne à la ferme est la bienvenue et c’est aussi l’occasion de nous rafraichir et de déguster un petit dessert bien mérité.          

Après ce temps de repos et de détente, nous amorçons la descente : le plus dur est fait. Il faut seulement rester attentif aux chemins caillouteux qui nous conduisent dans le vallon du Kolbenfecht dont les eaux bouillonnantes lui donnent parfois un aspect de torrent de montagne.

 

    Le Kolbenfecht       

 

 

Après l’avoir franchi, une dernière fois sur un petit pont, nous retrouvons la clairière de la chapelle.

Le petit pont  

 

Nous n’oublions pas de réaliser l’image du jour pour mémoriser cette belle journée, appréciée de tous ! On y reconnaitra: (de gauche à droite) le guide du jour Pierre PRUD’HOMME, Chantal, Colette, Pierre DITNER, l’animateur, Anne-Marie, Rosita, Michelle et Annick.

 

           

 

Il est temps de quitter cette belle vallée de Munster et de regagner le Florival, sans toutefois se donner rendez-vous  pour la prochaine sortie estivale: le marcheur ne prend pas de vacances!


Les détails techniques :

  • Le parcours : MITTLACH (parking de la chapelle du Kolbenwasen)-Leibelthal-Ferme du Steinwasen-Steinwasenwald-MITTLACH. 
  • La performance : 11,5km ; 5h45’ de balade (3h35’ de marche effective);510m de dénivelé ; température 24°C; temps ensoleillé; petit vent de 3 km/h. 
  • Les participants : (8X) : Annick, Colette, Rosita, Michelle, Chantal, Anne-Marie, et les deux animateurs. 
  • Les références : Cartes IGN 3618 OT TOP 25 1/ 25 000ème LE HOHNECK.GÉRARMER La Bresse PNR DES BALLONS DES VOSGES.
  • Documentation : Wikipédia, Visorando.
  • Covoiturage : 108 km A/R, 2 véhicules.

 

 

                    

Maison du Temps Libre Mulhouse Espace Bel Age

 Actualités


Actualités MULHOUSE et couronne

  • Activités informatiques      MTL
  • Cardiotraining   MTL
  • Balades pour tous MTL 
    Sorties de septembre et octobre
  • Rando Seniors MTL  26/09
  • Atelier cuisine Fonderie 28/09

 

Actualités BASSIN POTASSIQUE et CENTRE Haut-Rhin

  • Rando FlorivalProgramme des randonnées du 3° Trimestre 2018
    Sorties du 23 et du 30 août
  • SORTIE DECOUVERTE A THANN  Samedi 1 septembre
  • Randos  Soultz
    Les randonnées du troisième trimestre 2018


Haut-Rhin NORD et COLMAR : Les Actus Animation

  • Marche nordique KUNHEIM 11/09
  • NOUVEAUTE : Randonnée au départ de Ribeauvillé  14/9
  • Cycle Sophrologie Ribeauvillé à partir du 25/09
  • Cycle Nutrition-Santé Bergheim  2, 9 et 23 octobre
  • Sortie Folie'Flore 13/10
  • Conférence "La retraite, bien la préparer, mieux la vivre" Colmar 18/10
  • Cycle "Gestion des émotions" Bergheim   06,13,20/11
> Voir toutes les Actualités

Trouvez votre animation :